Vins Et Millesimes

Edition du 08/06/2021
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 06 75 20 59 39

Email : chateaugrandbos@gmail.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château PONTAC-MONPLAISIR


Une belle propriété familiale de 16 ha, depuis des générations. “En 1920, Auguste Maufras acquit le domaine, dont le vignoble avait une superficie de 50 ha. Pendant la guerre de 1940, la propriété fut négligée : et c’est seulement en 1955 que Jean son fils, entreprit le remembrement du vignoble en cépages nobles et la rénovation de tous les chais, cuviers, pour me permettre de faire la mise en bouteille au Château, vu qu’auparavant, la récolte était vendue en fûts. Dès lors, la vinification fut contrôlée par M. Peynaud, œnologue confirmé sur la place de Bordeaux. Au début des années 1980, après avoir suivi une formation œnologique, Alain rejoint son père Jean, afin de perpétuer la tradition familiale et de pratiquer des vinifications semblables aux Grands Crus Classés.” Coup de cœur pour ce Pessac-Léognan rouge 2017, qui développe un nez complexe (fraise des bois, réglisse), d'une grande intensité en finale avec ces notes persistantes de fumé et de mûre, de belle base tannique mais soyeux. Le 2016, au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs (fraise, groseille) et l’humus, un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de très bonne garde. Très beau Pessac-Léognan blanc 2017, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, alliant complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron). Le 2016 a des notes d’agrumes, complexe et rond, remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches), vivace et plaisant.

Alain Maufras
20, rue Maurice Utrillo
33140 Villenave d'Ornon
Téléphone :05 56 87 08 21 et 06 09 28 80 88
Email : contact@pontac-monplaisir.fr
Site personnel : www.pontac-monplaisir.fr

Domaine de la GUILLOTERIE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanc comme en rouge. Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble s’étend aujourd’hui sur 50 ha. Ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s’épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés, qui collectionnent les récompenses. Selon Patrick Duveau, “en 2020 les départs de végétation et la floraison ont été très précoces, la récolte des blancs a commencé début Septembre et celle des rouges un peu plus tard.  Les Cabernets, de belle maturité, ressemblent au millésime 2018, mais avec plus d'élégance et de richesse, c'est une année qualitative, et quantitativement normale. Notre nouvelle Cuvée Ambre est un Saumur-Champigny 2018 élaboré par sélection parcellaire, élevé en cuves ovoïdes et en fûts. Actuellement, nous entreprenons le relooking de notre cave. Sur le marché en 2021 : Saumur-Champigny Cuvée Elégance 2019, puis 2020, Les Perruches 2017 puis 2018, Cuvée Les Loges 2018, Cuvée Ambre 2018, Tradition 2019 et les Crémants de Loire bruts. En moelleux, Les Coteaux de Saumur Vendanges Tardives 2018. Nous travaillons sans sulfites et sommes en cours de certification HVE.” Superbe Saumur-Champigny cuvée des Loges 2018, issu de vieilles vignes, de bouche charnue, de belle robe grenat, est riche et structuré, un vin qui allie rondeur et structure, au nez persistant où dominent des notes de cassis et de griotte, d’excellente évolution, à ouvrir sur une daube. Très agréable Saumur rouge cuvée Affinité 2017, de robe rubis, classique et parfumé, de bouche ample aux notes de violette et de framboise. Le Saumur-Champigny Tradition 2019, de robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, est souple et volumineux en bouche.  Goûtez également le Saumur blanc Les Perruches 2017, qui sent les agrumes, un vin de bouche franche, alliant charpente et vivacité, très fruité, tout en élégance, tout en rondeur et persistant au palais, avec une note de fraîcheur caractéristique. Superbe Saumur blanc Élégance 2019, de jolie teinte, très parfumé avec des senteurs de pêche et de bruyère, ample et rond, que l’on vous recommande avec des huîtres farcies ou des pavés de saumon en croûte. Le Crémant de Loire brut Accordance, d’une belle robe, de bouche parfumée (fruits frais, amande, rose), de mousse intense, une réussite comme le Crémant de Loire brut rosé Accordance, alliant des notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, de bouche complexe et délicate à la fois, à savourer sur une truite fumée ou à l’apéritif, avec des gougères.

Patrice Duveau
63, rue Foucault
49260 Saint-Cyr-en-Bourg
Téléphone :02 41 51 62 78
Email : contact@domainedelaguilloterie.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulaguilloterie
Site personnel : www.domainedelaguilloterie.com

Château BOVILA


Le château surplombe la vallée du Lot, sur un terroir argilo-calcaire blanc type champenois et de marnes du tertiaire lacustre d’une superficie de 12 ha. Les vignes, plantées à plus de 250 m d’altitude, bénéficient d’une exposition sud-ouest sur les crêtes et les plateaux du Quercy. Superbe Cahors Prieuré de Bovila 2015, 100% Malbec, élevé en fûts de chêne 12 mois, qui doit son nom au prieuré de Bovila cité au XIVe siècle comme propriété du prieur de Catus puis des clarisses de Cahors..., complexe et harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche.  Toujours ce Cahors Château de Bovila Vin Noir du Diable 2015, 100% Malbec, élevé en fûts de chêne neufs 18 mois, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, cerise, pruneaux, aux tanins fermes mais fondus, de belle évolution. Remarquable Cahors Prélude 2018, 100% Malbec, vin naturel sans sulfites ajoutés, d’une belle structure tannique et d’une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouche suave et veloutée. Il y a encore le Cahors Château Bovila 2017, 80% Malbec et 20% Merlot, élevé en cuves béton 12 mois, où prédominent les fruits frais, de charpente souple.

Pascal et Olivier Pieron
Scea P.-O. Pieron - Rouffiac
46700 Duravel
Téléphone :05 65 36 54 27
Email : vignoblespieron@orange.fr
Site personnel : www.chateau-de-rouffiac.com

CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET


Vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficiant d’une exposition plein sud et qui appartient depuis 6 générations à la famille, Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. C’est en 1964 que Marc Ducau, après avoir secondé son père dès l’âge de 14 ans, devint le propriétaire du Château. En 1986, il proposa à son neveu, Daniel Sanfourche, de venir le rejoindre. Ce dernier devint gérant de l‘entreprise en 1995. Marie-Laurence, son épouse, le rejoignit en 1991 pour prendre en charge la partie commerciale et administrative de l’entreprise. En 2014, leur fils Nicolas, intégra l’entreprise familiale. Suave et superbe Loupiac 2017, très fin, d’une structure raffinée, c’est un beau vin très équilibré, très persistant, aux nuances de pêche, de tilleul et de pain grillé, de garde.



33410 Loupiac
Téléphone :05 56 32 99 88
Email : loupiacgaudiet@chateau-loupiacgaudiet.com
Site : chateau-loupiacgaudiet
Site personnel : www.chateau-loupiac-gaudiet.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine du PUY MARQUIS


Vignobles ROUTURIER


Au XIXe siècle, la famille Routurier exploite la propriété familiale le Château "Guilhem-Marceau" à Cubnezais. Albert et Rachel font commerce à l'époque de vins blancs moëlleux avec l'Angleterre et le négoce bordelais.
Leur fils Rémy épouse en 1939 Irène Morange, elle est issue d'une famille de viticulteurs à Marsas où Augustin et Madeleine sont des agriculteurs émérites. Ils œuvrent à la création du Château des Nauves au lieu dit "La croix de Merlet", et pratiquent la vente directe à partir de 1960. Le fils Alain diplômé de la faculté d'oenologie de Bordeaux, rejoint la famille en 1979, suivit de sa soeur Marylène en 1980.
Dans le Guide cette année avec ce séduisant Bordeaux rouge Château des Nauves 2018, 80% Merlot et 20% Cabernet, vignes de 25 ans en moyenne, vieillissement en cuves ciment et Inox, où dominent la prune et la griotte, d?une très jolie concentration en bouche, aux tanins présents et fins, légèrement épicé comme il se doit (5,50 €). Le Bordeaux rosé Château des Nauves 2019, 100% Cabernet franc, vignes de 25 ans en moyenne, vieillissement en cuves ciment et Inox, aux senteurs persistantes, au nez comme en bouche, avec ces nuances de fruits frais et de rose, un vin charmeur, tout en rondeur (4,80 €). Et le Blaye Côtes de Bordeaux Château Morange 2016, 80%Merlot et 20% Cabernet, vignes de 25 ans en moyenne, vieillissement en cuves ciment et Inox, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d?humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche ample, aux tanins souples (6,20 €).



 


Domaine CRÊT des GARANCHES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin produit des Brouilly et Côte de Brouilly et cultive avec conviction ses 11,65 ha, Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752.
Depuis plusieurs années, le Crêt des Garanches s?est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l?utilisation des insecticides sur son exploitation.
Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c?est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui rempli son œuvre. Tous les ans, les vignes, d'une moyenne de 40 ans d?âge, sont vendangées à la main pour les Côtes de Brouilly; les Brouilly, eux, le sont à la machine et à la main. Lutte phytosanitaire raisonnée.

?Pour Sylvie Dufaitre-Genin, ?les ventes se portent en 2020 sur les Côtes de Brouilly 2018 et à partir de juin les Brouilly 2018.
Lors des vendanges 2019 la chaleur et la sécheresse nous ont donné une petite récolte (- 60 %), mais d?une qualité suprême, les Vins sont puissants, sur le fruit, pas trop alcoolisés, avec un bel équilibre en bouche.?
Remarquable Côte-de-Brouilly rouge Préférence d?Olivier 2018, corsé, bien structuré, aux tanins fondus, de robe soutenue aux reflets violets. Toujours une référence avec ce Côte-de-Brouilly 2017, médailles d?Or Gamay du Monde et à Mâcon, avec ces senteurs intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre), ferme et parfumé en bouche, aux tanins équilibrés, un vin qui mêle structure et distinction, d?excellente évolution.
Le Brouilly cuvée Spéciale 2017, avec ce nez de fruits surmûris et d?humus, aux nuances de framboise et de poivre, est de bouche dense et persistante, une réussite à savourer sur une Côte de veau à la crème ou un onglet de veau aux échalottes. Quant au Brouilly 2017, mono cépage Gamay noir à jus blanc, vignes de 40 ans en moyenne, il est particulièrement savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, et le 2018, dans la lignée, arrive sur le marché.

Sylvie Dufaitre-Genin
495, route du Pavillon de Garanches
69460 Odenas
Tél. : 06 80 00 69 18
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches
www.cretdesgaranches.fr
 



> Les précédentes éditions

Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019

 



Domaine de la PETITE CHAPELLE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Domaine de L'AMAUVE


Château de TARGÉ


HUBER et BLÉGER


Château REDORTIER


Château FONROQUE


Clos du PÈLERIN


Château LASCOMBES


Château La CROIX MEUNIER


Domaine La MEREUILLE


Paul BARA


CLOS DES LUNES


Château HAUT-MARBUZET


Domaine Anthony CHARVET


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Domaine de GRANDMAISON


Château PONT LES MOINES


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Michel ARNOULD et Fils


Domaines BUNAN


Domaine de SAJE


THÉVENET-DELOUVIN


Château D'ARRICAUD


Château LAJARRE


Domaine de CHEVALIER


RUHLMANN-SCHUTZ


Champagne BRICE


Château MIRE-L'ÉTANG


Henry NATTER


Domaine Jean-Jacques GIRARD



DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE PICHARD


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


HENRY NATTER


CEDRIC CHIGNARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales