Vins Et Millesimes

Edition du 19/03/2019
 

Château Beauregard

Sommet

Château BEAUREGARD


En 2014, la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayettes, a fait l’acquisition du Château Beauregard, avec leurs amis de longue date, Florence et Daniel Cathiard, du Château Smith-Haut-Lafitte. La famille Moulin incarne Beauregard, et veut faire revivre ce Château à Pomerol comme une maison de famille. “J’ai la chance que ces nouveaux propriétaires me fassent confiance, nous explique Vincent Priou, il est vrai que cela fait 28 ans que je travaille ici. Leur arrivée a favorisé la “renaissance” du Château Beauregard. Nous avons refait entièrement toutes les installations techniques et la chartreuse. Nous avons choisi des cuves béton en forme de goutte, équipées d’une thermorégulation dans l’épaisseur du béton, ce qui nous permet d’être plus précis pour les vinifications. Accueil de la vendange dans une nouvelle salle de réception, tri manuel et tri optique, puis le raisin est acheminé en cuvons qui sont montées par ascenseur pour atteindre le haut des cuves afin que le raisin y soit déversé, cela évite les pompes à vendanges. Grâce à ces cuves tronconiques, nous pratiquons des pigeages tout en douceur. L’élevage se fait en barriques de chêne dont environ 50% neuves. Nous avons deux chais à barriques climatisés. Tous ces équipements techniques ont pour but de magnifier le très beau terroir que nous avons ici, à Pomerol. Château Beauregard est déjà réputé pour sa grande finesse et son élégance, nous allons lui apporter un peu plus de densité en milieu de bouche grâce à plus de sélection et à l’apport de plus de Cabernet Franc et de Cabernet Sauvignon dans l’avenir. Le vignoble d’une moyenne d’âge de 30 ans est en cours de restructuration. Déjà, il y a une dizaine d’années, j’avais commencé la plantation à très haute densité et nous poursuivons dans cet esprit de 9200 pieds/ha, ce qui est assez exceptionnel sur la rive droite. Nous sommes certifiés Bio depuis 2012 en Lalande de Pomerol et 2014 à Pomerol, nous voyons l’incidence dans les vins avec plus de précision et de pureté notamment. Nous devons être capables de produire des vins agréables jeunes mais qui ont un bon potentiel de vieillissement et c’est grâce à notre chai parfaitement équipé que nous y parvenons, c’est plus facile de travailler dans des conditions d’excellence avec des baies parfaitement sélectionnées... l’extraction se fait tout en douceur, cela permet d’extraire les bons tanins. Le Benjamin de Beauregard, notre second vin, représente 45 à 50% de notre production totale.

   

Château Beauregard

Directeur : Vincent Priou

33500 Pomerol
Téléphone : 05 57 51 13 36

Email : beauregard@chateau-beauregard.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BEYNAT


Le Château fête son centenaire. Il est né en 1917 suite à l’achat de plusieurs parcelles par Léonard Nebout à Castillon.“Les traitements sont uniquement fait avec du soufre contre l’oïdium et du cuivre (bouillie bordelaise) contre le mildiou, expliquent ces deux vignerons motivés et passionnés. Nous raisonnons nos passages en fonction de la pousse de la vigne et surtout de la pluviométrie. Depuis 2015, nous sommes en biodynamie. Cette pratique culturale met en scène la vie du sol, le végétal et le vin produit. Le but, relever l’identité de nos terroirs, l’harmonie. Vous allez apprécier ce Castillon Côtes de Bordeaux 2016 Bio, vignoble de 14 ha, Merlot et Cabernet franc, élevé 18 mois en cuves, avec des nuances de violette et de poivre, riche en couleur, bien classique, alliant finesse et structure, un vin qui poursuit sa très belle évolution. Le 2015, d’un joli rouge soutenu, aux notes de fraise des bois et de griotte, associe structure et finesse, savoureux, de bouche persistante. Très charmeur Castillon Côtes de Bordeaux Terre à Terre 2016 Bio, un pur Merlot, élevé dans une amphore d’argile de Toscane durant 11 mois, sans soufre, étonnant par son fruit, de bouche suave, avec ces connotations subtiles de fruits rouges et de violette, très harmonieux Beau Castillon Côtes de Bordeaux cuvée Léonard 2016, médaille d’Or Paris 2018, élevé 12 mois en fûts, c’un vin qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez bien de fruits surmûris et de sous-bois, charnu, aux tanins soyeux mais présents. Excellent Bordeaux rosé Pink by Beynat (l’étiquette est particulièrement moderne et réussie), Merlot et Cabernet franc, de robe très limpide, au nez subtil de fraise et de rose, sec et friand, vif et parfumé en bouche, quand cet autre Bordeaux rosé Floyd by Beynat, pur Malbec, lui, de belle teinte, est finement épicé, tout en arômes, de bouche agréable, idéal sur une quiche ou à l’apéritf, notamment. Joli Bordeaux blanc, marqué par son Sauvignon, issu d’une macération pelliculaire, aux notes de pomme et de fleurs, très séduisant, parfumé et persistant, de bouche intense, tout en finale vive. Il y a également le Saint-Emilion 2016, médaille d’Or Concours Bordeaux 2018, issu d’un petit vignoble d’un hectare, bien marqué par les Cabernets, élevage en fûts 12 mois, au nez intense, où dominent la fraise des bois mûre et le cuir, mêlant structure et charnu, d’exccellente garde, naturellement.

Alain Tourenne
3 bis, Château Beynat
33350 Saint-Magne-de-Castillon
Téléphone :05 57 40 01 14
Email : info@chateaubeynat.com
Site personnel : http://chateaubeynat.com

VEUVE OLIVIER et Fils


Le vignoble est exploité par Sandrine Charpentier-Olivier sous la bienveillance de ses parents Michelle et Pierre qui lui ont transmis leur savoir-faire de vignerons champenois. Le Champagne Veuve Olivier et Fils est né dès 1922 grâce à l’arrière-grand-père de la famille, Edmond, à Trélou-sur-Marne. Sa fille Liliane développa son activité avec l’aide de son fils Pierre et baptisa la marque Veuve Olivier et Fils en 1955. Le vignoble de la Maison atteint aujourd’hui plus de 18 ha. Sandrine a grandi dans la viticulture et a su s’entourer d’une équipe et de techniques alliant tradition et modernité pour vous offrir le meilleur de son patrimoine. Les 21 parcelles de la Maison sont situées à Trélou-sur-Marne dans la Vallée de la Marne.” “Nous nous sommes réjouis de cette remarquable année 2018 qui s’est présentée sous les meilleurs hospices tant au point de vue qualitatifs que quantitatifs, avec un bon équilibre entre sucre et acidité, nous raconte Sandrine Charpentier-Olivier. Nous pratiquons la lutte raisonnée et l’enherbement naturel maitrisé depuis plusieurs années, et appliquons la Charte de Qualité champenoise tout au long du processus d’élaboration de nos cuvées. Trois gammes de Champagne : nos Classiques : Carte d’Or, assemblage à dominante de Pinot meunier, frais, fruité, notes exotiques. Grande Réserve, Pinot noir, Pinot meunier et Chardonnay avec une proportion de vins de réserve, il est dense, complexe et délicat à la fois. Rosé, assemblage de vins blancs et rouges provenant de vieilles vignes de Pinot noir et Pinot meunier auquel l’on ajoute une touche de Chardonnay, subtil et léger. Nos Perles : Perle de Lumière, élaboré majoritairement de Chardonnay, frais et fin. Perle de Saignée, une cuvée issue d’une courte macération de la pellicule du raisin avec le jus provenant de vignes de 40 ans, puissant et vineux. Nos Secrets : Secret de Cave, de couleur dorée, ce vin subit un vieillissement plus long, d’où des arômes complexes et mature. Secret Nature, une cuvée non dosée, riche, intense, et Secret Boisé, 100% Chardonnay, né de vieilles vignes, ce Blanc de Blancs est passé en fûts de chêne et vieilli sur lies pendant 6 ans.” Un savoureux Champagne Secret de Cave, Champagne brut Secret de Cave, 35% Chardonnay, 10% Pinot noir et 55% Pinot meunier, vendanges de 2011 et 40% de réserve de 2010, il bénéficie d’un long vieillissement dans les caves, il a des arômes bien présents de fleurs blanches fraîches, de fougère et de poire, d’une grande finesse, un vin complexe, d’une finale persistante et puissante. Le brut Perle de Lumière, 60% Chardonnay, 20% Pinot noir et 20% Pinot meunier, est tout en arômes (fruits secs, citron, narcisse), de bouche élégante, avec un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, un vin très charmeur, de jolie teinte, parfumé en finale, aux nuances de pêche et de bruyère. Excellent Carte d’Or brut, dominance en Pinot meunier, d’une belle longueur, fin, de mousse intense, aux notes de fleurs et de pain grillé, est bien spécifique de son cépage, avec cette touche délicatement épicée. Superbe rosé brut Perle de Saignée, 40% Pinot noir et 60% Pinot meunier, vendange de 2014, charmeur avec ce nez de bonbon anglais, de bouche intense et bien fruitée, vive et équilibrée.

Sandrine Charpentier-Olivier
10, route de Dormans
02850 Trélou-sur-Marne
Téléphone :03 23 70 24 01
Email : info@champagne-veuve-olivier.com
Site personnel : www.champagne-veuve-olivier.com

LAURENT-GABRIEL


En 1982, Daniel Laurent reprend l’exploitation familiale de ses parents. Son père ne produisait qu’une infime partie de sa récolte en Champagne qu’il réservait à quelques amis et clients, le reste était vendu au négoce champenois, à la vendange, en raisins. Dès son arrivée, il a décidé de produire son propre Champagne, avec l’aide de son épouse, ils sont épaulés par Marie-Marjorie, leur fille. Leur exploitation est très modeste, avec 3 ha de vignes situées sur deux terroirs : 90% à Avenay-Val-d’Or, classé 1er Cru, et à Avize, classé Grand Cru. Limon superficiel argilo-calcaire 40 à 60 cm et sous-sol craie, avec des coulées de pierres meulières. Sud-sud-est. Vinification très traditionnelle, élevage en fûts (quelques mois) 30% de la production. Vinification du vin de base pour une partie en fûts pour l'élaboration de l'assemblage des cuvées. Pas de fermentation malolactique. L’exemple typique d’un Champagne provenant d’un terroir propre. “Pour nous aussi, nous dit Marie-Marjorie Laurent, l’année 2018 s’est révélée superbe, tout ce que nous souhaitions est bien là, bon équilibre, bel accord sucre et acidité, nous allons mettre en bouteilles le Blanc de blancs, le Blanc de noirs et un Rosé de Saignée, issu de vieilles vignes. Nos ventes en 2019 se portent sur le Réserve 2015, la Grande Réserve 2013, l’Extra brut 2011, le Millésimé 2002 et notre Champagne rosé 2015.” Remarquable Champagne Grande Réserve brut, 75% Pinot noir, 20% Chardonnay, 5% Meunier, de teinte délicatement dorée, aux notes discrètes de miel, de noix et de rose, qui allie fraîcheur et charpente, tout en arômes. Le Champagne Réserve brut, aux nuances de fruits mûrs, avec notes de tilleul et d’abricot, est de bouche vineuse avec des touches crémeuses. Le Blanc de blancs brut, puissant et bouqueté, avec des senteurs délicates de rose et de citron, d’une nervosité en bouche certaine, mêle structure et finesse, un Champagne d’une belle finale au palais, à prévoir sur un homard au basilic ou une tarte sablée à la fraise. Leur Millésime 2002, 80% Pinot noir, 20% Chardonnay, issu d’une vinification sans fermentation malolactique et sans passage au froid, élevé 6 mois en fûts de chêne, de mousse très perlante et très persistante, est un Champagne riche, tout en bouche, où l’on retrouve des effluves de citron et de miel, fruité au nez comme en bouche, distingué. Quant au Grand Rosé brut, il est de jolie mousse, suave comme il se doit, dégage des nuances de fraise et d’épices, un Champagne de très belle teinte, corsé et rond à la fois, parfait, notamment, sur des tagliatelles au basilic et pignons ou un carpaccio de bœuf.

Marie-Marjorie Laurent
2, rue des Remparts
51160 Avenay-Val-d'Or
Téléphone :03 26 52 32 69
Email : email@laurent-gabriel.com
Site : www.vinsdusiecle.com/champagnelaurent-gabriel
Site personnel : www.laurent-gabriel.com

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@wanadoo.fr
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Fabre


Provenant de 95 ha en culture raisonnée, les vins des domaines Fabre sont commercialisés en direct sans passer par la place de Bordeaux, ce qui permet de mieux maîtriser la distribution et d'assurer la diffusion dans le secteur traditionnel.
Ce Haut-Médoc 2009 m'a particulièrement séduit, généreux, puissant, aux saveurs fruitées, aux tanins bien présents, riche et gras, un vin qui devrait tenir ses promesses. Le 2008, avec ce nez caractéristique de petits fruits rouges frais (cassis, griotte...), aux tanins denses, est tout en nuances, tout en bouche, d'excellente garde. Le Haut-Médoc Château La Tonnelle 2009, charnu comme on les aime, aux tanins très élégants mais riches également, de jolie robe grenat, d'une belle harmonie avec ces notes de petits fruits rouges mûrs, de bonne charpente. Le 2008 est de couleur foncée, aux tanins bien présents, riche en arômes, bien concentré mais tout en souplesse, non encore à maturité, naturellement. Goûtez le Haut-Médoc Château Landat 2009, aux connotations de fruits mûrs légèrement épicés (griotte, cassis...), de bouche ample et bien structurée. Toujours sans hésiter.

Domaines Fabre sarl

33250 Cissac-Médoc
Tél. : 05 56 59 58 16
Fax : 05 56 59 57 97
Email : domaines.fabre@enfrance.com


CAVE de HUNAWIHR


Ce Gewurztraminer Grand Cru Sporen 2015, d?une très jolie expression, de jolie robe, est un vin d?une belle vinosité mais avec cette nervosité charmeuse, une réussite comme cet autre Gewurztraminer Grand Cru Altenberg de Bergheim 2015, aux senteurs complexes de coing et d?épices, ample et très persistant. Le Pinot Gris Grand Cru Rosacker 2015 a des notes subtiles de noix et de narcisse, quand le Pinot Gris Grand Cru Froehn 2015, sent sent le musc et l?aubépine.
Le Crémant d?Alsace, 100% Chardonnay, de robe dorée, avec ces notes florales subtiles auxquelles s?ajoutent les fruits secs, tout en arômes, quand le Crémant d?Alsace Blanc De Noirs, tout en fraîcheur aromatique, avec ses notes d?agrumes et d?acacia, un vin généreux et rond, à la mousse légère et intense.

Direction : Dominique Soller
48, route de Ribeauvillé
68150 Hunawihr
Tél. : 03 89 73 61 67
Email : info@cave-hunawihr.com
www.cave-hunawihr.com


Domaine du GRAND ORMEAU


Un vignoble de 17 ha situé sur un terroir graveleux typique de Lalande-de-Pomerol (80 % Merlot, 10 % Cabernet-Sauvignon et 10 % Cabernet franc, effeuillage manuel, vendanges vertes, traçabilité parcellaire, cuves thermo-régulées?).
On comprend mieux ce Lalande-de-Pomerol 2010, aux notes délicates de fruits et d'humus, très classique et puissant, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, charnu, savoureux et complexe, un vin ferme et persistant, d'excellente évolution.. Le 2009, généreux, est de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassis, cannelle), bien équilibré avec ses tanins savoureux, est un vin typé, d'une belle harmonie. Le 2008, où s'entremêlent les fruits mûrs et l'humus, est très classique, corsé, aux tanins présents et savoureux, d'un bel équilibre, qui demande un peu de patience.

Jean-Paul Garde

33500 Néac
Tél. : 05 57 51 40 43
Fax : 05 57 51 33 93
Email : garde@domaine-grand-ormeau.com
www.domaine-grand-ormeau.com



> Les précédentes éditions

Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017

 



L'ESTABEL CABRIÈRES


Château DAVID


Château HOURTIN-DUCASSE


Domaine de L'OLIVETTE


Domaine Jacques CARILLON


Domaine BARON de L'ECLUSE


ARNOUX & Fils


Jean Pol HAUTBOIS


Jean-Michel PELLETIER


Château LAGARDE


Château VALENTIN


Château de CRAIN


GODINEAU Père et Fils


Gérard DOREAU


Château La CAMINADE


Château SAINT-MARTIN-des-CHAMPS


THÉVENET-DELOUVIN


Château GRAND-MOULIN


J. de TELMONT


Domaine CRÊT des GARANCHES


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château TOULOUZE


Domaine de LABARTHE


Château La FLEUR CRAVIGNAC


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château FONBADET


BORIE MANOU


Clos BELLEFOND


Francis BLANCHET


Domaine PERALDI


Domaine RICARDELLE DE LAUTREC


Domaine LAFRAN-VEYROLLES



CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU MONT REDON


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE GUIZARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales