Vins Et Millesimes

Edition du 18/06/2019
 

Château BOUSCAUT

Talent

Château BOUSCAUT


Au sommet. Si le vignoble de Bouscaut existe depuis le XVIIe siècle, il est acquis en 1979 par Lucien Lurton, l’une des grandes “figures” bordelaises et propriétaire d'une dizaine d’autres crus de référence. Aujourd'hui, c’est sa fille, Sophie Lurton, à qui il a donné la propriété en 1992, qui est aux commandes. Depuis, elle s'attache avec son mari Laurent Cogombles, lui-même ingénieur Enita, à extraire le meilleur de ce terroir très original, essentiellement composé de terres argilo-graveleuses, sur socle calcaire. En 2011, un nouveau chai à barriques de 300m2 dont les murs extérieurs sont couverts de douelles de barriques est sorti de terre tandis que l'ensemble des installations était rénové avec l'architecte Arnaud Boulain. “Au Château Bouscaut, nous raconte Laurent Cogombles, nous dépassons maintenant dans l’assemblage, les 50% de Cabernet-Sauvignon, ce cépage se plait bien dans nos terroirs, 40% de Merlot et 5% de Malbec complètent l’ensemble. Pour les Blancs, notre assemblage est composé d’une petite majorité de Sauvignon (55%) et de 45% de Sémillon. Ce sont des vins très aromatiques, suaves, aux notes subtiles de fruits, d’un très bel équilibre. Nous recherchons la complexité et la subtilité dans nos vins.”

   

Château BOUSCAUT

Sophie Lurton
1 477, avenue de Toulouse
33140 Cadaujac
Téléphone : 05 57 83 12 20

Email : cb@chateau-bouscaut.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Jacques CARILLON


Les Carillon sont viticulteurs à Puligny-Montrachet depuis le XVIe siècle. Aujourd’hui, Sylvia et Jacques Carillon exploitent un domaine de 5,25 ha sur le village de Puligny-Montrachet. La vinification que je pratique reste dans la continuité de celle que j’ai toujours faite auprès de mon père, nous explique Jacques Carillon. La recherche de minéralité, de finesse, de subtilité et la forte expression du terroir demeure ma marque de fabrique. Toute l’attention que je porte à la vigne, notre matière première, est incontournable pour mériter notre renommée en France et dans le monde. La finalité étant de vous proposer un grand vin blanc de Bourgogne, millésime après millésime.” Toujours une référence avec ce Puligny-Montrachet blanc Les Perrières 2016, tout en finesse, alliant structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s’associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de vanille, de rose et de tilleul. Beau 2015, où s’associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais et une pointe de musc, il est d’une grande finesse, un vin suave, d’une belle finale, un vin parfait, par exemple, sur une daurade royale au four ou des tagliatelles aux truffes et foie gras.  Séduisant Puligny-Montrachet blanc Les Champs Canet 2016, minéral, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits, qui dégage des notes de tilleul et d’abricot. Excellent Puligny-Montrachet 2016, aux accents de lis et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, tout en séduction.

Jacques Carillon
1, impasse Drouhin
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 01 30
Email : carillon.jacques@free.fr
Site personnel : www.jacques-carillon.com

Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine de 9 ha. Issu d'une très vieille famille de vignerons, Louis Virely s'installe à Pommard en reprenant le Domaine de ses beaux-parents au début du siècle. C'est en 1926, qu'il achètera la parcelle de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, fleuron du Domaine. En 1951, son fils Bernard reprend une partie du Domaine et se marie à une vigneronne de Meursault, ce qui enrichit le Domaine de vins de Meursault. Ensemble, ils achètent et replantent le Clos de l'Ermitage à Beaune, ainsi que diverses parcelles sur le village de Pommard. Le Domaine Virely-Rougeot est né. Au cours de l'année 2003, le Domaine a acquis 12,80 ares de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, ce qui en fait le plus grand propriétaire de cette appellation avec près de 2 ha. Aujourd'hui Patrick, un de leurs fils, et son épouse, Virginie, qui s’occupe de l’accueil et du conseil clients au caveau, perpétuent la tradition familiale. Patrick Virely nous propose à la vente ce printemps les rouges 2016 et les blancs 2017. “Le blanc est minéral avec une belle acidité, belle constitution, cela va faire de très beaux vins dans quelque temps. Les rouges, suite aux dégâts du gel, sont concentrés, riches, avec une belle trame tannique et une sublime couleur. Pour les Bourgogne ou Pommard, on pourra les aborder relativement vite. En ce qui concerne les Premiers Crus, nous avons des constitutions majestueuses qui pourront tenir au moins 15 ou 20 ans en vieillissement.” Vous allez aimer comme nous leur remarquable Pommard Premier Cru rouge Clos des Arvelets 2016, qui est de couleur pourpre intense, aux tanins savoureux, très parfumé, associant gras et intensité, un vin généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et les épices. Le 2015, de robe grenat, avec des notes de violette et d’humus, est typé par ce terroir particulier, riche, aux tanins équilibrés mais soyeux, ferme et persistant, de belle évolution. Le 2014, au nez caractéristique dominé par les fruits noirs, un vin aux tanins bien présents, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, tout en bouche.  Superbe Pommard Premier Cru rouge Les Chanlins Bas 2016, de bouche puissante et dense, aux tanins fondus, dégage un bouquet complexe où s’entremêlent des senteurs de petits fruits rouges mûrs et de réglisse. Le 2015, très typé également, parfumé, au nez dominé par les fruits cuits et la truffe, de bouche complexe aux connotations typiques de mûre, de poivre et de sous-bois, d’une belle structure, c’est un vin qui allie charnu et distinction. Le 2014 est riche au nez, avec des connotations subtiles de cerise et d’humus, un vin qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé.  Excellent Pommard 2016, à dominante de fruits cuits et de fumé, qui mêle charpente et velouté, un vin de robe intense. Le Meursault Premier Cru Charmes 2017, de bouche intense où dominent les agrumes mûrs et les petits fruits secs, de robe séduisante, parfumé, dense et très typé, de garde, à déguster sur un turbot, une cuisine riche et élaborée. Le 2016, au nez fleuri, suave et puissant, a une très belle persistance aromatique en bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul. Et enfin cet agréable Bourgogne rouge Pinot noir 2016, qui sent le cassis et l'humus, charpenté, un vin tout en charme.

Patrick et Virginie Virely
9, place de L'Europe
21630 Pommard
Téléphone :03 80 24 96 70
Email : contact@domaine-virely-rougeot.fr
Site personnel : www.domaine-virely-rougeot.fr

DRAPPIER


L’histoire des murs, habités aujourd’hui par la famille Drappier, remonte au XIIe siècle quand Saint-Bernard fit construire ici une annexe de l’Abbaye de Clairvaux. Le vignoble qui entoure ces caves cisterciennes, fait la fierté de cette grande exploitation. Si la vigne fut plantée pour la première fois à Urville par les Gallo-Romains il y a 2000 ans, c’est Saint Bernard, fondateur de l’Abbaye de Clairvaux qui fit construire nos caves en 1152. Sept siècles plus tard, en 1808, c’est autour de ce témoignage médiéval, magnifiquement préservé, où dorment des cuvées d’exception, que fut créé le domaine familial. Depuis 1979, Michel Drappier maîtrise les vinifications tandis qu’André, fort de ses 65 vendanges, garde un oeil avisé sur le vignoble qui couvre aujourd’hui 55 ha en propriété et 50 ha en contrats associés. En 1988, de profondes caves creusées dans la craie de Reims sous Napoléon III, rejoignent la propriété familiale pour abriter les grandes cuvées. Depuis, trois jeunes bourgeons nés de Michel et Sylvie, Charline en 1989, Hugo en 1991 et Antoine en 1996 représentent la huitième génération sur le domaine. Deux cents ans d’aléas climatiques et économiques n’ont pas altéré la passion qui anime une famille champenoise enracinée dans cette terre mille fois travaillée. Le vieux cepcoule la meilleure sève, les sarments qui portent les fruits et les jeunes pousses, fragiles mais pleines de promesses, vous remercient de votre fidélité au cours de ces deux siècles et vous souhaitent, en route vers le tricentenaire, de savourer de nombreux beaux millésimes. “Après les années de gel 2016 et 2017, nous raconte Michel Drappier, 2018 nous comble de joie avec une magnifique récolte qualitative et des raisins bien gonflés et pleins de fraîcheur, côté quantitatif, c’est parfait également. Nous mettons sur le marché, cette année : le Carte d’Or brut Nature (100% Pinot noir). En 2013, 2014, 2015, et le Champagne Grande Sendrée millésimé 2009. Un nouveau Champagne sortira courant 2019 portant le nom de son cépage “Fromenteau”, un 100% !” Superbe Champagne Grande Sendrée brut Millésimé 2008, de mousse abondante, qui sent la poire et le lis, une cuvée harmonieuse et distinguée, aux connotations de fleurs, de fumé et de pain grillé au palais. Le brut Nature, zéro dosage, pur Pinot noir, allie structure et vivacité à la fois, un vin séducteur, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des senteurs de citron et d’épices, distingué, d’une très belle persistance au palais. Le brut Nature rosé, zéro dosage, très vif, très fin, développe au nez comme en bouche des arômes de fruits rouges frais, un vin aux bulles légères et brillantes. Belle cuvée Charles de Gaulle, la Maison ayant eu l'honneur d'être choisie par Charles de Gaulle pour ses réceptions privées à Colombey-les-Deux Églises, toujours millésimée, composée à 80% Pinot noir complété par du Chardonnay, de belle robe, finement florale (aubépine, rose), de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), de mousse intense, à prévoir sur une cuisine raffinée. Le brut cuvée Quattuor, est un Blanc de quatre blancs, trois “oubliés”, Arbane, Petit Meslier, Blanc Vrai, et Chardonnay, structuré et vif à la fois, aux saveurs d’agrumes, de pain grillé et de chèvrefeuille, de mousse crémeuse, comme le brut Carte d’Or, avec cette fraîcheur florale doublée de notes fruitées, au nez d’une vinosité nerveuse, et ce rosé de Saignée, à la fois puissant et raffiné, aux arômes spécifiques de cerise et cassis, tout en bouche.

Michel Drappier
Rue des Vignes
10200 Urville
Téléphone :03 25 27 40 15
Email : info@champagne-drappier.com
Site personnel : www.champagne-drappier.com

CAVE DRUSSE NATHALIE ET DAVID


Ces jeunes viticulteurs ont été récompensés en 2005 par le prix Départemental de la Dynamique Agricole. Ce domaine de 21 hectares n'utilise plus de désherbant chimique dans les vignes, qui sont enherbées entre les rangs et travaillées en surface aux pieds, depuis plusieurs années. Nathalie et David Drussé produisent des vins certifiés "Produit en conversion vers l'Agriculture Biologique FR BIO-01". C’est toujours le meilleur Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Vieilles Vignes 2015, issu d’un terroir argilo-calcaire, marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), aux tanins bien enrobés mais équilibrés, parfait avec un rôti de porc boulangère ou des coquelets dorés. Leur autre Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Les Graviers 2016, élaboré sur des terroirs de silex et de sable, au nez mariant les fruits mûrs (cassis) est d’une finesse certaine en bouche. Ses tanins discrets suffisent à mettre en valeur les nuances de griottes, tout en laissant un côté aérien à ce vin. Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil rosé 2018, de teinte saumonée, sec fruité et d'une belle tendresse aux arômes de pêche et d'abricot sec est toujours une référence. Idéal à l'apéritif, avec des plats rappelant l'été, sur un poulet poché en gelée, un bavarois de poivrons à la fondue de tomates ou plus simplement une paëlla, un plateau de fruits de mer ou des sushis. On excite encore nos papilles avec leur Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Amplitude 2015 (médaille d'Or au Concours Général Agricole de Paris 2017), issue des coteaux de tuffeau, de couleur intense. Un arc en ciel aromatique de fruits noirs s'offre facilement grâce aux tanins veloutés et se termine par un feu d'artifice d'épices. Garde possible de 12 ans. A ne pas manquer, leur Bourgueil rouge Leroy de Restigné 2015, marqué par son sol d' argilo-calcaire, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, tout en bouche. Des tanins gras lui apportent un côté irrésistible. La cuvée L'Intuitive sera de retour avec le millésime 2015, début 2019 (médaille d'Argent au Concours Général Agricole de Paris 2018). A noter, une facilité pour ce domaine à conserver des vins authentiques dans leur cave troglodytique du Xème siècle. Accueil gratuit pour les camping-caristes adhérents à France Passion ou autres. La cave vient d'obtenir pour le confort de tous, le label "Tourisme et Handicap".


1, impasse de la Villatte sur D35
37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
Téléphone :02 47 97 98 24
Email : drusse@wanadoo.fr
Site : drusse
Site personnel : www.drusse-vindeloire.com


> Nos dégustations de la semaine

Château DAVID


Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 16 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne.
?Au Château David, nous dit Thierry Kerdreux, les vendanges 2017 se sont bien passées, il y a eu quelques pertes dues au gel mais nous avons pu recueillir 80% de la récolte. Les vendanges se sont déroulées parcelle par parcelle afin d'essayer d'avoir la meilleure maturité. L'assemblage est nettement satisfaisant, un millésime rond, fruité, avec beaucoup de matière.
Ses ventes, cette année : Château Les Abedes 2016, Château Les Hauts David 2016, Château David 2016, plus une nouvelle cuvée 2016 à base de Petit Verdot uniquement.
Nous continuons notre orientation vers Terra Vitis. Les investissements se font vers la thermorégulation et nous planterons 2 ha en Cabernet, Petit Verdot et Merlot.?
Il peut être satisfait de son Médoc 2015, gras, dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d?une belle finale en bouche, où s?entremêlent des notes de fruits cuits et de truffe, un beau vin très classique, marqué par des nuances de pruneau confit, de belle garde. Le 2014 est de robe rubis, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre noir, charnu, complexe, avec des saveurs intenses, de bouche généreuse. Excellent 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate. Les Hauts de David 2015, plus boisé, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, est un vin puissant, de belle matière. Le 2014 se goûte très bien, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche. Goûtez également le Château Les Abèdes, dégageant un nez subtil avec ces connotations de cassis mûr et de truffe, un vin fondu mais riche au palais, de jolie charpente.

Thierry Kerdreux
40, Grand-Rue
33590 Vensac
Tél. : 05 56 09 59 09 et 06 89 16 07 70
Email : contact@chateaudavid.pro
www.vinsdusiecle.com/chateaudavid


Domaine de ROTISSON


Un domaine de 20 ha qui date de 1920. Didier Pouget en devient le propriétaire. Pour créer des vins de terroir, il adopte pour certains de ses vins un mode d?élaboration à l?ancienne : l?élevage en fûts de chêne.
Très séduisant Beaujolais rouge cuvée Nature des Pierres Dorées 2016, aux notes de pivoine et de griotte, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, harmonieux et très équilibré, tout en arômes et rondeur en finale (5,60 €), tout comme le Beaujolais rosé cuvée Nature des Pierres Dorées 2017, rond et fin, de bouche ample, aux nuances florales, un excellent vin tout en fraîcheur au palais (5,80 €). Le Bourgogne blanc cuvée Les Chères 2017, est un vin qui sent bon les fleurs fraîches, de bouche souple (7,95 €).
Faites-vous plaisir avec cette gamme de Coteaux Bourguignons, en rouge, la cuvée Amour et du Vin 2016, au nez de fruits mûrs et d?humus, subtil, tout en bouche, de couleur grenat soutenu, aux tanins équilibrés (9,15 €), et la cuvée Nathalie 2016, très aromatique, séduisante par sa structure et sa persistance d?arômes en finale (6,80 €).
Le Coteaux Bourguignons rosé cuvée Rosé Clair 2017 est tout en charme, conjuguant charpente et nervosité à la fois, parfait sur une quiche ou un feuilleté au jambon (6,90 €).

Didier Pouget
Route de Conzy
69210 Saint-Germain-Nuelles
Tél. : 04 74 01 23 08
Fax : 04 74 01 55 41
Email : didier.pouget@domaine-de-rotisson.com
www.domaine-de-rotisson.com


Cru TRENQUINE



> Les précédentes éditions

Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017

 



POL ROGER


Château de CRAIN


Domaine David SAUTEREAU


HUBER et BLÉGER


Domaine de NOIRÉ


Georges KLEIN et Fils


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château de CHANTEGRIVE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


LEGRAS et HAAS


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


FLEURY-GILLE


Clos du PÈLERIN


RUHLMANN-SCHUTZ


BORIE MANOUX


Château BARRÉJAT


Domaine de la GONORDERIE


Jean-Claude et Didier AUBERT


Clos JEAN


Maurice VESSELLE


Château LASCOMBES


Château PIGANEAU


Domaine du GRAND JAURE


Château VOSELLE


Domaine de la CHAISE


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Domaine des LAMBRAYS


De VENOGE


Château HAUT-MACÔ


Pierre FRICK et Fils


Château HAUT-LAGRANGE


Château MIRE-L'ÉTANG


Vignobles PELLE



MAISON MOLLEX


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU FABAS


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales