Vins Et Millesimes

Edition du 21/02/2017
 

Château LESPAULT-MARTILLAC

Rare

Château LESPAULT-MARTILLAC


Ici, tout comme à Chevalier, le vignoble, avec ses huit hectares d’un seul tenant dont un de blanc, est traité comme un jardin… Désherbants et engrais chimiques sont proscrits. Les sols, labourés, sont exclusivement enrichis de compost végétal et la protection du vignoble est assurée par des méthodes biologiques comme la « confusion sexuelle » pour lutter contre le ver de la grappe. Nous procédons à une gestion parcellaire très affinée, qui permet de prendre en compte les plus intimes variations du terroir ainsi que les données climatiques propres au millésime. Nous apportons ainsi à la récolte la plus-value d’une grande précision, notamment dans les millésimes difficiles, approche qui, je crois pouvoir l'affirmer, n'est nulle part aussi poussée que sur nos domaines. La nouvelle structure du chai, nous l’avons conçue pour prodiguer au vin de Lespault-Martillac le traitement réservé aux plus grands crus de Bordeaux. Le potentiel du terroir le méritait! Notamment, afin de prendre en compte avec précision la gestion parcellaire du vignoble, nous avons mis en place une batterie de petites cuves de 60 et 80 hectolitres, dont le remplissage s’effectue par gravité. Le processus d’extraction s’inspire largement des grands principes qui sont les nôtres : précision de l’approche et des gestes, respect de la pureté du fruit, extraction mesurée à l’aune du millésime… A Lespault-Martillac, désormais, tout comme à Chevalier, les phases de vinification du vin blanc se déroulent exclusivement en barriques et l’élevage, sur lies, est assorti de bâtonnages réguliers. Concernant le vin rouge, notre priorité est de préserver la parfaite intégrité du fruit et notamment de la peau, facteur de qualité de la trame tannique. Remontages et pigeages sont faits manuellement. Je précise que le vin rouge, lui aussi, est élevé sur lies pendant les premiers mois...” On se fait donc plaisir avec ce Pessac-Léognan blanc 2013, 80% Sauvignon blanc, 20 % Sémillon, aux accents de lis et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave en bouche, d’une jolie finale, tout en séduction.  Le Pessac-Léognan rouge 2013, 60% Merlot, 22% Cabernet-Sauvignon, 13% Petit Verdot, 5% Malbec, harmonieux, gras, au bouquet subtil, aux notes de sous-bois et de fruits rouges cuits, développe une bouche intense, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, un vin à ouvrir sur des mets épicés.

   

Château LESPAULT-MARTILLAC

Propriétaire : Famille Jean-Claude Bolleau Administrateur Gérant : Olivier Berna
5, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@lespault-martillac.com





> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
JURA PLAISANCE
MAISON BLANCHE
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
CORBIN
FRANC-BAUDRON
MOULIN DU JURA
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
BEL AIR
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE
BRANDA
GUIBOT
LA GRAVE LES ROCHERS

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
La CLAYMORE
LA PERRIÈRE
MUNCH
HAUT-PIQUAT
LA JORINE
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

ROC DE BOISSAC
BEL-AIR
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

(VIEUX-BUSQUET)

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine GROS Frère et Soeur


Le domaine est né du partage de la succession de Louis Gros en 1963. A l’origine, le Domaine a réuni, dans la maison familiale, l’héritage de deux de ses quatre enfants, Colette et Gustave. En 1984, Bernard Gros, leur neveu, prend la relève aux côtés de Colette. Bernard replante successi- vement toutes les parcelles. Il augmente de 12 ha le domaine en créant sur le hameau de Concoeur et Corboin (sis au-dessus de Vosne- Romanée), une parcelle en appellation Bourgogne Hautes-Côtes de Nuits en vigne haute (9 ha en Pinot noir, 3 ha en Chardonnay). La propriété compte aujourd’hui 20 ha de vignes répartis en 8 appellations différentes. On a ici pour vocation d’élaborer des vins en respectant le terroir tout en conciliant le meilleur de la modernité. Voilà un superbe Échezeaux 2013, de jolie robe grenat soutenu, un vin qui associe rondeur et structure en bouche, avec ces notes de cerise, de truffe et d’épices caractéristiques, à prévoir avec une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou des paupiettes de veau à la bourguignonne. Le Clos Vougeot Musigni Grand Cru 2013, aux connotations caractéristiques de réglisse et de cerise mûre, de robe intense, est tout en bouche, comme ce 2012, complet, de robe pourpre, associant charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tcharnu, de grande évolution. Le Richebourg Grand Cru 2013 n’a rien à lui envier, très typé, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, parfumé (mûre, épices...), alliant puissance et finesse, gras et intensité, un vin classique et très harmonieux, d’excellente garde. Le 2012, volumineux et persistant, de couleur intense, est très parfumé (griotte, mûre), finement épicé, charpenté, de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois macérés, de belle évolution. Il y a aussi le Bourgogne Hautes Côtes de Nuits rouge 2013, de jolie robe pourpre intense, puissant, aux tanins fermes et équilibrés, aux notes de fruits rouges mûrs (griotte) et de gibier, et le Bourgogne Hautes Côtes de Nuits blanc 2013, fin, de bouche parfumée et bien persistante, aux notes de fruits frais.


6, rue des Grands-Crus
21700 Vosne-Romanée
Téléphone :03 80 61 12 43
Télécopie :03 80 61 34 05
Site personnel : www.domaine-gros-frere-et-soeur.fr

Château SAINT-HILAIRE


C'est à partir de 1982 qu'Adrien Uijttewaal débute la plantation de vignes, dont la production sera vinifiée en cave coopérative. Puis, il développe peu à peu son vignoble. Le 1995 est le premier millésime vinifié directement à la propriété sous les conseils de Jacques Boissenot. Le vignoble représente alors une surface de trente hectares. A partir du millésime 2003, son cru est reconnu Cru Bourgeois. A compter du millésime 2006, il commercialise la production issue des vignes situées à Queyrac sous la marque Château Gemeillan, reconnue Cru Bourgeois à partir du millésime 2009. Plusieurs autres achats de vignes portent ses propriétés à quelque 50 ha. Coup de cœur pour ce Médoc Cru Bourgeois Château Saint-Hilaire 2012, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, riche, très complexe, d’excellente garde. Remarquable 2011, très séduisant, au nez persistant et subtil à la fois, avec, au palais, des notes de petits fruits cuits (cassis, griotte) et de musc, aux tanins bien fondus, à déboucher sur des cailles grillées ou une poitrine de veau farcie jardinière.  Le 2010 est charnu, tout en nuances aromatiques, coloré, aux tanins puissants, au nez complexe où domine le cassis, d’excellente évolution comme le 2009, de belle robe soutenue, bouche puissante, fin mais corsé, parfumé (griotte, humus...), un vin où l’intensité s’allie à la souplesse, bien typé comme on les aime. Le Médoc Cru Bourgeois Château Gemeillan 2012, complet, puissant et équilibré, est charnu, au nez dominé par la prune, la fraise des bois et la truffe, de bouche fondue mais bien présente. Le 2011, légèrement épicé comme il se doit, de couleur profonde, avec cette structure délicate, aux senteurs où prédominent le cassis et les sous-bois, est un vin généreux et charmeur.

Adrien Uijttewaal
13, route de la Rivière
33340 Queyrac
Téléphone :05 56 59 80 88
Télécopie :05 56 59 87 68
Email : chateau.st.hilaire@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-st-hilaire.com

HAMM


Le Champagne est attaché à la Maison depuis 1910 grâce au savoir-faire d’Émile Hamm. Après son fils Henri, ses petits-enfants, Claude, Michel et Brigitte perpétuent la tradition avec passion et exigence. Leur savoir-faire permet de mettre en valeur tout le potentiel de chaque cépage et de chaque cru. “La belle récolte de 2013, mise en bouteilles en mai 2014, avec une bonne acidité et très équilibrée aboutira à des vins de réserve à assembler et prêts à attendre. Il n’y aura pas de Millésime 2014, mais cette année sera parfaite pour les assemblages. En caves : les Millésimes 2007 dont la commercialisation a commencé en 2015, puis les 2009 et 2012 seront proposés à la clientèle à leur temps de maturité.” Voilà un beau Champagne Millésimé 2007,de robe dorée, finement bouqueté, de bouche persistante, avec ces notes florales subtiles auxquelles s’ajoutent les fruits secs, tout en arômes, à déboucher sur une poularde à la crème ou un Brie de Meaux.  Le Sélection brut, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, de mousse crémeuse et vivace, idéal au cours d’un repas. Le rosé brut, de belle couleur rose saumonée, au nez de framboise et de groseille, allie élégance et vinosité, de mousse abondante, tandis que ce Reserve Premier Cru brut, de robe brillante, tout en fraîcheur aromatique, avec ses notes d’agrumes et d’acacia, est un Champagne généreux et rond, à la mousse légère et intense, d’une finale parfumée Le Hamm Dessert a des senteurs persistantes, avec des notes de fruits confits et de rose, onctueux, très élégant, intense au nez, aux connotations persistantes avec des nuances de coing, et accompagne les tartes aux fruits. Le Champagne cuvée de Prestige Signature Hamm, alliant subtilité et complexité, est une cuvée de mousse onctueuse et très fine, aux notes de noix et de narcisse, d’une belle expression.

Claude, Michel et Brigitte Hamm
16, rue Nicolas Philipponnat
51160 Aÿ
Téléphone :03 26 55 44 19
Télécopie :03 26 51 98 68
Email : champagne.hamm@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagne-hamm-ay.com

SCE DU CLOS BELLEFOND


Issu d’une vieille famille vigneronne originaire de Santenay, Louis NIE acquit, en 1889, le Domaine du CLOS BELLEFOND, qui reste aujourd’hui encore un domaine familial. Situé au Sud de la Côte de Beaune, à Santenay, cité viticole, touristique et… thermale, le Domaine exploite exclusivement des appellations villages et Premiers Crus sur les finages de SANTENAY, CHASSAGNE-MONTRACHET, VOLNAY et POMMARD. Sur ces sols géologiquement variés de la Côte de Beaune, Pinot Noir et Chardonnay, utilisés en mono-cépage, permettent au vinificateur d’exprimer parfaitement la typicité des vins. Fidèles aux traditions bourguignonnes et sans se soucier des phénomènes de mode, après une récolte manuelle au tri rigoureux, les vinifications ont lieu en cuves de chêne, ouvertes et sous claies, pendant une dizaine de jours. Les vins sont ensuite élevés en fûts, durant une période de 18 à 20 mois selon la puissance du millésime ; mis en bouteilles puis conservés en nos caves jusqu’à leur expédition. Superbe Santenay Clos Bellefond 2009, coloré, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, très charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2008, issu de sols pauvres d’une ancienne carrière, puissant et coloré, très typé, très équilibré, aux tanins fermes mais soyeux, de bouche dominée par les fruits rouges et l’humus, de bonne garde. Le Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2009, très aromatique, bien équilibré, au nez subtil, est un vin d’une jolie concentration en bouche. Vous aimerez aussi le Santenay Premier Cru Passetemps 2009, où s’entremêlent les saveurs d’épices et de fruits surmûris, ferme en bouche, d’un grand classicisme, commence à peine à s’ouvrir. Le Santenay Premier Cru La Comme 2009, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, est un grand vin ferme, solide, de belle structure, de garde. Remarquable Pommard Premier Cru La Platière 2009, issu de sols caillouteux, très harmonieux, très parfumé (fruits rouges frais, humus…), avec ces nuances de mûre et d’épices caractéristiques de son terroir, de garde comme le 2008, complet, parfumé au nez comme en bouche (fraise des bois, violette, humus), est de couleur pourpre intense, aux tanins riches, un vin associant puissance et finesse, de garde, bien sûr. Des cuvées plus anciennes, de 2005 à 2001, sont encore disponibles, les 2000 et 2001, étant actuellement à leur apogée.

Laurence et Bernard Chapelle
2, route de Chassagne
21590 Santenay
Téléphone :03 80 20 60 29
Télécopie :03 80 20 65 92
Email : closbellefond@vinsdusiecle.com
Site : closbellefond
Site personnel : www.closbellefond.com


> Nos dégustations de la semaine

Château du HAUT MARAY


Une propriété acquise en 1996 par la famille Lucas, devenue propriété viticole par la volonté de leurs fils, Jérome et Julien qui façonnent le vignoble et créent le Château du Haut-Maray en 2000. Des vignes de 7 à 20 ans sur sol de graves argilo-calcaires : 60% de Merlot et 40% de Cabernet-Sauvignon, vendanges manuelles, égrappage mécanique et tri manuel.
Excellent graves rouge 2012, 70% Merlot et 30% Cabernet Sauvignon, vignes de 14 ans en moyenne, vinification en cuves 4 à 5 semaines, contrôle des températures et élevage en barriques pendant 22 mois, tout en bouche, riche et gras, avec des arômes persistants et puissants, charpenté et distingué, aux nuances de violette, de prune fraîche et d’humus (13,50 €).

Jérome et Julien Lucas
1, lieu-dit Cadillac
33210 Mazères
Tél. : 05 56 76 83 33 et 06 19 28 05 41
Email : chateauduhautmaray@cegetel.net

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de MONTIGNY


Le domaine est en Agriculture raisonnée depuis 2005. Vignes de 25 à 60 ans, partiellement enherbées, petits rendements.
Vous apprécierez comme moi son Touraine Sauvignon 2015, de jolie robe bouton d’or, aux arômes de fleurs blanches, d’agrumes et de pêche, de bouche ronde et minérale.
Le Touraine rouge Cabernet 2015 est de belle couleur rubis profond, avec des notes complexes de réglisse et de fraise, alliant matière et finesse, tandis que le Touraine rouge Gamay 2015. charnu mais tout en fraîcheur, est un vin où domine la fraise des bois mûre. Excellent Touraine rouge Prestige 2013 (assemblage Côt, Gamay et Cabernet), qui développe une bouche tout en rondeur mais bien charpentée, avec des nuances de framboise fraîche et de fumé, bien typé.
Goûtez le Touraine blanc 2015, d’une belle acidité, au nez très floral de sureau et d'acacia, associés à des notes d'agrumes, le Touraine rosé 2015, séduisant par sa rondeur et son fruité en bouche, et toujours le Touraine blanc Fines Bulles, assemblage Chenin et Menu Pineau, de mousse fine, alliant richesse aromatique et persistance en bouche, avec des nuances de pêche et de noisette bien caractéristiques. 

Jean-Marie Michaud
22, route de Soings
41700 Sassay
Tél. : 02 54 79 60 82
Fax : 02 54 79 60 82
Email : domaine.montigny@gmail.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château FORTIA


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le Domaine de Château Fortia est l’un des plus anciens de Châteauneuf-du-Pape et il a produit de tout temps des Vins très renommés.
Selon Pierre Pastre, “le 2014 a été une année normale qui demande un certain vieillissement en foudres. Dans la Vallée du Rhône, depuis un certain temps, nous avons eu une succession d’années anormalement très bonnes et même exceptionnelles, est-ce dû au réchauffement climatique je ne saurais dire ?
Depuis 2011, nous sommes revenus à une situation plus normale avec des bons et moins bons millésimes. Le 2014 fait partie d’une année difficile, c’est un vin sympathique mais le vieillissement lui est salutaire, il faut lui laisser le temps de vieillir en foudre. Ce qui est tout à fait normal à Châteauneuf-du-Pape, puisque l’on ne déguste pas les Vins de l’année, et heureusement !
Le 2013 est une année que les amateurs déconsidèrent alors que c’est une année que j’estime comme très bonne. Ce vin obtient de très bonnes notes, c’est ce qui explique le succès que j’ai rencontré avec ce 2013 aux Etats-Unis quand je suis allé le faire déguster.
Le Châteauneuf du Pape rouge classique 2013, élégamment confituré, léger, très agréable, est un vin qui s’installe bien dans le vieillissement, très prometteur. Château Fortia en a fait une Cuvée Réserve, ce qui est une indication qualitative car nous n’élaborons cette cuvée que les années que nous considérons comme très intéressantes. Nous proposons 2012 et 2013 à la vente actuellement.
Nous sommes toujours dans le renouvellement du vignoble. Je compare cela à une équipe de football ou de rugby : il faut renouveler les joueurs sans cela on ne gagne pas la coupe du monde! Nous sommes arrivés en 20 ans à renouveler 70% du vignoble : 60% Grenache, 25% Syrah et 15% Mourvèdre. Le Grenache a beaucoup de qualité mais je souhaitais apporter un peu plus de structure et de couleur à mes Vins, c’est pourquoi j’ai planifié cet encépagement.”
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée du Baron 2013 (60% Grenache, 30% Syrah, 10% Mourvèdre), de bouche à la fois puissante et ronde, aux tanins fermes et enrobés, un vin très typé et charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille...), mêlant couleur et matière, d’une bien jolie finale poivrée, d’un beau potentiel d’évolution, un vin que l’on doit associer avec des plats relevés tels des perdreaux sauce catalane ou un ragoût de mouton. 
Le 2012 est coloré, de bouche puissante et dense, aux nuances de framboise, d’humus et de réglisse, d’une structure soutenue, charnu, d’une finale complexe. Le 2011, puissant, au nez à la fois intense et subtil où s'entremêlent des arômes persistants de confiture de mûre et de réglisse, typé, de bouche savoureuse, de belle évolution. 
Beau Château Fortia cuvée Réserve rouge 2013, 85% Syrah, 15% Grenache, riche, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec cette bouche chaleureuse et puissante caractéristique, un grand vin, finement épicé. Le Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition est corsé, d’une belle robe pourpre, un vin dense, avec des tanins puissants mais bien mûrs, au nez complexe où dominent les fruits cuits et la garrigue. 
Le Château Fortia blanc 2014, à base de 60% Clairette, 30% Roussane et 10% de Grenache blanc, dégage des arômes délicats de fleurs blanches et de noix, allie saveur et distinction, un vin parfumé, fin, typé, au nez persistant. Le 2013 a un nez bien expressif où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits frais et de bruyère, de bouche franche et harmonieuse, un vin suave et sec à la fois. Le 2012, d’une belle couleur dorée avec des reflets tirant légèrement sur le vert, est un grand vin très fruité aux arômes prononcés d’agrumes, de citron plus particulièrement, cela est dû à la Clairette très dominante. Beau 2011, d’une belle structure avec des notes d’aubépine et cette fraîcheur en bouche, d’une belle intensité, un vin d’un équilibre savoureux, avec des arômes de fruits au sirop et de fleurs. La finale est très légèrement saline et minérale, révélant ainsi la richesse du terroir.

Pierre Pastre

> Les précédentes éditions

Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015

 



Domaine VIRELY-ROUGEOT


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Château LASCOMBES


Château BARRÉJAT


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Cru du PARADIS


De VENOGE


GELAS


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Château BRAN de COMPOSTELLE


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château BELLEGRAVE


Domaine Aline et Rémy SIMON


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Domaine Bernard PETIT & Fille


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


DRAPPIER


Rémy MASSIN et Fils


Château d'EMERINGES



EARL GUY MALBETE


DOMAINE COMTE PERALDI


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHATEAU MONT REDON


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


HENRY NATTER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales